appeler tillandsia ou "filles de l'air", ces broméliacés méritent d' etre plus largement connues.
En cours de chargement... Veuillez attendre quelques instants le chargement complet de la page
X

appeller tillandsia ou " filles de l'air", ces broméliacées méritent d' être plus largement connues..






les tillandsias : fabuleuses filles de l'air,

Tillandsia est une plante de la famille des Bromeliaceae, au même titre que l'ananas. Ce genre comprend plus de 400 espèces, soit épiphytes, soit terrestres, venant essentiellement du continent américain (de la Floride à l'Argentine).
Les tillandsias épiphytes, les plus nombreux, sont souvent appelées « filles de l'air », du fait de leur propension naturelle à s'accrocher partout où les conditions leur permettent : fils téléphoniques, branches d'arbres, écorces ... Les feuilles, de couleur argentée, sont recouvertes de cellules capables d'absorber l'humidité ambiante. Les racines, quand elles existent, ne servent que de support.

L'aire de dispersion de la famille des Tillandsia se trouve (à une exception près,) exclusivement sur le continent américain où les tillandsias se plaisent à des altitudes très différentes, depuis le niveau de la mer jusqu'à 4000 m, comme dans les Andes péruviennes par exemple. On en trouve aussi bien dans les forêts tropicales et humides que dans les savanes des hautes altitudes où ils prospèrent et fleurissent que dans certaines zones semi arides en compagnie des cactus.




Ils sont dits "épiphytes", capables de pousser sans terre. On en compte plus de 400 espèces reconnues et plusieurs autres espèces sont encore découvertes dans les endroits reculés de l'Amérique Latine. On peut trouver quelques spécimens qui poussent au sud de l'Amérique du Nord, mais la plupart viennent d'Amérique du Sud.

Quelques espèces de Tillandsia prospèrent dans un habitat humide, mais la plupart poussent dans des milieux soumis à la sécheresse et à l'aridité. On les trouve souvent exposés à la lumière, suspendus, séparément ou en touffes, sur différents types de cactées, dans les broussailles, les arbres, les parois rocheuses, les falaises et même pafois sur les cailloux ou encore les fils de téléphone...
Le mode d'alimentation de ce groupe de Broméliacées est totalement différent des autres plantes. Les Tillandsias n'ont pas besoin de racines absorbantes susceptibles de leur procurer l'eau et les sels nutritifs indispensable, ils sont juste pourvus de crampons qui leur permettent de se fixer à l'écorce des arbres ou autres supports naturels. La surface des feuilles est recouverte d'une énorme quantité d'écailles ou de poils écailleux. Dès que la plante a des besoins en eau ou en nourriture, les bords de ces écailles se soulèvent ou s'écartent de la surface des feuilles pour permettre à l'eau de pluie ou à la rosée d'atteindre les cellules absorbantes situées sous les écailles. Ces écailles recouvrent entièrement la surface des feuilles chez les Tillandsia des zones arides comme Tillandsia tectorum ou encore Tillandsia. plumosa...




La surprenante beauté des fleurs est caractéristique de ces plantes. L'intensité et la richesse des violets, rouges, roses, jaunes, verts sont vraiment extraordinaires. Quand la plante commence à fleurir, d'avantage de  lumiè;re peut intensifier les couleurs. Le cycle d'inflorescence dure de quelques semaines à plusieurs mois, et pour certaines d'entre elles, jusqu'à un an. De nombreuses espèces telles que Tillandsia xiphioides, T. duratti, T. purpurea, T. straminea ont un magnifique parfum et une très longue floraison.

La période de floraison de Tillandsia commence habituellement à la fin de l'automne ou tôt en hiver, et s'étend jusqu'au début du printemps. Après la floraison, les tillandsias produisent une à plusieurs pousses. Les rejets poussent à la base de la plante, d'autres à l'inflorescence et, chez Tillandsia. tricolor les rejets apparaissent à la fin des pousses appelées stolons. 



Les rejets atteignent progressivement leur taille adulte au bout d'un ou deux ans, cependant que le pied mère meurt progessivement dans l'espace d'une génération ou deux. Bien que la plante mère meure dans la plupart des espèces, elle garde le même aspect pendant que les rejets grandissent. Comme les parents produisent plusieurs rejetons, les plantes augmenteront en nombre pendant des années, formant ainsi une magnifique touffe. Vous pouvez laisser les rejets attachés au pied mère ou choisir de les séparer : dans ce cas, attendez que les rejets soient presque aussi grands que les parents, puis séparez-les à l'aide d'une lame fine et tranchante et attendez que la plaie soit bien sèche avant de les placer sur un nouveau support.



Comme la plupart des autres plantes les tillandsias produisent des graines, pourvues d'un duvet cotonneux, qui leur permet de flotter dans les airs, portées par le vent sur de longues distances.

Les tillandsias peuvent pousser dans des conditions très difficiles voire même extrème. Grâce à cette faculté d'adaptation exceptionnelle à un milieu hostile, les tillandsias peuvent pousser rapidement.




méthode de culture:

a l'interieur:

Les tillandsias peuvent facilement vivre à l'intérieur si vous veillez attentivement à leurs besoins le temps de leur adaptation à leur nouvel environnement. Il aiment l'air frais, une bonne luminosité et l'humidité que vous leur apporterez. Dans des conditions atmosphériques trop sèches, vaporisez les plantes plus souvent afin de compenser leur perte en eau et d'éviter qu'ainsi elles ne se déshydratent. Veillez à leur assurer de temps à autre un léger courant d'air qui leur apportera l'oxyde de carbone, l'azote, l'humidité et les autres éléments nutritifs nécessaires à leur survie.

à l'extérieur :

De mai à septembre, suivant les régions. Ils bénéficient ainsi des rosées nocturnes et d'une bonne aération. Très important : l'air frais représente un tonique, il leur apporte l'oxyde de carbone, l'azote, l'humidité et les autres éléments nécessaires à leur croissance.

Après la mise en place de vos tillandsias dans un endroit convenant à leurs besoins, et s'étant adaptés à l'environnement, ils sont capables de vivre pendant de longues périodes sans soins. Faites attention à eux mais n'en soyez pas esclaves !



fixation des tillandsia sur un support

Pour la ligature des tillandsias, il vaut mieux utiliser des liens extensibles. Des lanières de bas nylon permettent ainsi aux plantes de se développer librement sans risque de blesser les rejets; un fil de fer ou de laiton assez fin peut aussi être utilisé. On peut également coller les tillandsias à leurs supports à l'aide d'un point de colle insoluble à l'eau. Ce sont généralement des colles gel à base de caoutchouc ou acrylique. Les grandes espèces se cultivent plus aisément en terrines ou corbeilles suspendues qu'il ne faut surtout pas remplir de terre ou de compost.  On peut également utiliser des ceps de vignes, des racines noueuses, des branches tordues, des écorces de chêne-liège, des roches, en gros toutes les matières à surfaces rugueuses et irrégulières pour permettre aux crampons des plantes de trouver des points d'ancrage.

Lumière :  intense à ensoleillée.

Les tillandsias sont avides de lumières, certaines espèces étant toutefois plus exigeantes que d'autres. Si les feuilles sont vertes, plus lisses à leur surface, ce sont des plantes de forêts humides où elles vivent sous le couvert de la cime des arbres. Elles réclament un emplacement plus ombragé et plus d'humidité.
Si la surface des feuilles est grise ou argentée, plus écailleuse ou pileuse, ce sont des plantes plutôt originaires des endroits découverts, arides, soumises à l'insolation directe. Elles demandent un emplacement plus lumineux et éclairé avec un minimum de soleil.
Derrière une vitre, vos tillandsias risquent des brûlures; il est préférable de les placer à l'est, à l'ouest ou au nord, en leur assurant une bonne luminosité. 



temperature:

De fraîche à chaude entre 10°C à 35°C en moyenne et jusqu'à 0°C l'hiver, uniquement  pendant de très courtes périodes et seulement si la plante n'est pas détrempée. 



humidité :

L'eau aussi joue un rôle important dans l'aspect et la croissance. Les Tillandsia préfèrent une eau légèrement acide (pH 6), Les eaux trop alcalines laissent un dépôt blanc sur les feuilles.
Vaporisez fréquemment en été, moins souvent en hiver. Le temps de leur adaptation, il est conseillé; de les arroser 2 à 3 fois par semaine. Utilisez exclusivement de l'eau de pluie ou déminéralisée. Si les pièces où ils vivent manquent d'humidité, le mieux, pour l'arrosage, est de les immerger toutes les semaines ou 2 fois par mois dans une bassine, (mais ils adoreront quand même être pulvériser de façon assez fréquentes,) Vous pourrez les y laisser quelques heures ou toute la nuit.  Une autre manière de les arroser: les laisser se détremper sous la pluie pendant quelques heures ou toute une nuit quand c'est possible.




engrais

En général, ils reçoivent peu de nourriture, mais en absorbent de grandes quantités dès que c'est possible. Au printemps et pendant les mois chauds, apportez-leur une bonne fertilisation. L'engrais facilite la floraison, donne une bonne robustesse à la plante, et aide les crampons à se développer. De temps en temps, ajoutez un peu d'engrais dans l'eau d'arrosage ou de trempage. Une autre manière de les arroser; les mettre à détremper sous la pluie pendant quelques heures ou toute une nuit quand c'est possible.
Utilisez l'engrais à tillandsias de type N. P. K 20/10/30, ou à défaut un engrais type orchidée , une fois par mois l'hiver, tous les 15 jours à la saison chaude.
Lorsque vous préparez la nourriture pour les plantes, ajoutez un peu de tourbe dans l'eau avant d'y mettre l'engrais. En acidifiant l'eau, on augmente la solubilité de l'aliment et on apporte aux plantes l'acidité qui leur est nécessaire. 



Parasites et maladie des tillandsias

Il est possible que certaines espèces de tillandsias cultivées au sol soient parasitées par des cochenilles. Il faut alors employer un produit spécifique afin de s'en débarrasser au plus vite. Ajoutez l'insecticide à l'eau d'arrosage ou de trempage. Si vous cultivez vos espèces à l'extérieur, ne vous étonnez pas de voir des fourmis habiter certaines plantes comme tillandsia seleriana. En effet, si vos plantes servent de logis aux fourmis, celles-ci leur apportent de la nourriture en échange grâce à leurs excréments et aux débris végétaux qu'elles stockent entre les écailles de la plante. Lorsque vous déciderez de rentrer vos tillandsias, il sera alors facile de vous débarrasser des fourmis en immergeant les plantes quelques heures dans l'eau. 

Si vous voyez que vos plantes souffrent, le mieux est de les mettre à l'extérieur,  à l'humidité sous un arbre et de leur apporter une bonne fertilisation durant les mois chauds, n'oubliez pas  de les rentrer l'hiver.


Plus d'infos:


TILLANDSIA & AUTRES BROMELIACEES - Stephan CUZENIC & Daniel LÉVEQUE
96 pages, 160 photos couleurs, texte riche en informations
Les Édition Eugen Ulmer 2005

TILLANDSIA et RACINAEA - Albert ROGUENANT
Quelques 800 pages, 500 photos couleur & 200 dessins consacrées aux Tillandsia
Editions Belin 2002

LES BROMÉLIACÉES - Bill WALL
Édition Bornemann 1991
photos tillandsia


www.carnicactus.com/contactCliquez ici pour vous abonner à ce flux RSSdernière mise a jour:mercredi 3 septembre 2014