Élimination des algues d’une piscine au sel : comment procéder efficacement ?

Les algues peuvent rapidement devenir un véritable cauchemar pour les propriétaires de piscines. En effet, leur prolifération entraîne une eau trouble et peu engageante, ainsi que des problèmes d’hygiène. Il est donc essentiel de savoir comment éliminer efficacement ces parasites dans une piscine au sel. Pour ce faire, plusieurs étapes sont à respecter, allant du diagnostic de la situation jusqu’à l’ajustement de certains paramètres comme le pH de l’eau.

Identifier la présence d’algues

Avant de procéder à l’élimination des algues, il est important de bien identifier leur présence dans votre piscine au sel. Plusieurs signes peuvent vous mettre la puce à l’oreille :

  • Une couleur anormale de l’eau : en fonction du type d’algue présent, celle-ci peut prendre une teinte verte, jaune ou noirâtre.
  • Un dépôt glissant sur les parois : ce phénomène est caractéristique d’une prolifération d’algues qui s’accrochent aux surfaces immergées.
  • Une filtration moins performante : les algues obstruent les éléments filtrants, empêchant l’eau de circuler correctement.

Si vous constatez l’un ou plusieurs de ces symptômes, il y a fort à parier que des algues se sont développées dans votre piscine. Il est alors temps de passer à l’action pour les éliminer.

Traitement choc

La première étape pour se débarrasser des algues est d’effectuer un traitement choc

Celui-ci consiste à augmenter massivement la production de chlore pendant une courte durée pour venir à bout des parasites. Pour cela, il vous suffit d’augmenter la production de votre électrolyseur au sel pendant 24 à 48 heures (dans la mesure du possible), de sorte à obtenir un taux de chlore libre compris entre 10 et 20 mg/L.

Afin d’optimiser l’efficacité de ce traitement, pensez également à :

  • Brosser minutieusement les parois et le fond : cette étape permet de décoller les algues incrustées et de maximiser l’action du chlore qui pourra ainsi les oxyder plus facilement.
  • Procéder à un nettoyage du filtre : enlever les impuretés accumulées dans celui-ci garantit une meilleure circulation de l’eau et, par conséquent, une diffusion optimale du chlore.
  • Laisser fonctionner la filtration : afin de bien disperser le produit dans toute la piscine, assurez-vous que le système de filtration fonctionne 24 heures sur 24 durant cette période.

Important : réduisez progressivement la production de chlore une fois le traitement choc terminé pour revenir à un taux normal.

Ajustement des paramètres de l’eau

Une fois le traitement choc effectué, il convient de vérifier et d’ajuster certains paramètres de l’eau. En effet, un déséquilibre de ces derniers peut favoriser la prolifération des algues.

Le pH de l’eau

Le pH est un élément crucial pour l’élimination des algues. Idéalement, il devrait se situer entre 7,2 et 7,4 dans une piscine au sel. Si ce n’est pas le cas, procédez à une correction à l’aide d’un correcteur de pH (plus ou moins selon votre besoin) jusqu’à atteindre la valeur souhaitée.

La concentration en sel

Un taux de sel trop faible peut également contribuer à une mauvaise production de chlore, et donc au développement d’algues. Vérifiez régulièrement cette valeur et ajustez-la si nécessaire en ajoutant du sel spécifique pour les piscines (généralement composé de chlorure de sodium). La concentration idéale tourne autour de 4 g/L.

La qualité du système de filtration

Votre système de filtration doit être en parfait état de marche pour que l’élimination des algues soit efficace. Nettoyez régulièrement les filtres et assurez-vous qu’ils ne sont ni usés ni obstrués par d’autres impuretés.

Mesures préventives

Enfin, notez qu’il existe plusieurs mesures préventives à prendre pour éviter la prolifération des algues dans votre piscine :

  • Vérifier et ajuster régulièrement les paramètres de l’eau : cela inclut le pH, la concentration en sel, ainsi que les taux de chlore et d’acide cyanurique.
  • Maintenir une bonne filtration : assurez-vous que le système fonctionne correctement et qu’il tourne au moins 8 heures par jour en période de baignade.
  • Effectuer un entretien régulier de la piscine : brossez les parois et le fond, aspirez les saletés et nettoyez les filtres. Plus votre bassin sera propre, moins les algues auront de chance de se développer.

En suivant ces conseils et en restant vigilant, vous pourrez profiter d’une piscine au sel saine et agréable tout au long de la saison estivale.

Articles recommandés